Comment préparer le thé ?

L’art de faire du thé est une pratique ancestrale. La légende raconte qu’en Chine, un empereur a fait bouillir de l’eau chaude et une feuille de thé est tombée dans son eau et ainsi naquit la boisson. En Inde, le thé aurait servi à garder un moine bouddhiste a resté éveillé pendant neuf années. Peu importe, son origine, le succès de cette boisson n’est plus à faire. Depuis les premières traces de consommation en Chine puis son arrivé en Europe, le thé n’a eu de cesse de prendre une place particulière au sein des foyers. De nos jours, la grande majorité du thé trouvé dans le commerce est sous forme de sachet à infuser. Mais comment est fait ce thé et comment le déguster ?

Les différents types de thés et leur fabrication

Il est important de connaître le type de thés que nous achetons car cela dépendra de la façon dont nous avons de le consommer. De la cueillette à la mise en vente, il faut traiter les feuilles avec attention afin des thés qui gardent leurs arômes. Nous pouvons trouver sur le marché différents thés sous des formes variés :

  • En poudre ;
  • En feuilles roulés ou brisées ;
  • En sachets.

Vous trouverez aussi des thés parfumés ou des thés fumés comme le Oolong.
Il existe différentes méthodes pour traiter les feuilles. L’étape la plus importante reste la phase d’oxydation. Les thés verts et blancs sont très peu oxydés tandis que le thé noir ou les thés fumés le sont plus. Ensuite, nous retrouvons différentes phases comme le roulage et le flétrissage.

Faire du thé : Mode d’emploi

Il existe plusieurs façons de faire de faire votre meilleur thé bio :

  • Le sachet de thé : il vous suffit de sortir votre sachet de son emballage puis de le placer dans une tasse et de verser de l’eau chaude dessus puis de respecter le temps d’infusion indiquer.
  • Le thé en vrac : il existe différents ustensiles que vous pouvez utiliser pour boire ce thé. Soit des infuseurs en inox, des sachets de thé à remplir ou des théières.
  • Le thé en poudre : les thés verts japonais qui sont en poudre se prépare en étant longuement fouettés afin de former une mousse qui doit être consommée rapidement.

Pour le type d’eau, il faut privilégier les eaux non-filtrés ou les eaux de sources. L’eau du robinet est à éviter car elle possède des impuretés. Vous pouvez utiliser les eaux en bouteilles en faisant attention à leur dureté. Idéalement on fera chauffer l’eau dans une bouilloire, on évitera les contenants en cuivre et aluminium.
Veillez aussi à consommer de l’eau fraîche après avoir bu votre thé.
N’oublions pas les thés froids : vous pouvez simplement faire infuser du thé puis le laisser refroidir et l’agrémenter de citron, de sirop d’agave ou d’épices.
Concernant les contenants, les théières en verre ou en céramique ou grès sont conseillées. Celles en fonte doivent toujours être bien séchées sinon elles rouillent. Ils en existent beaucoup et certains sont plus adaptés à certains thés. Les théières en argile, en porcelaine ou en métal sont aussi très utilisées.

Le thé est préparé à l’aide d’eau chaude en fonction des caractéristiques de chaque thé. La température de l’eau pour les thés verts doit être de 75-80 degrés et pour les thés noirs 85-90 degrés. Pour les thés blancs, l’eau doit être à 60 degrés. Il faut éviter de trop chauffer l’eau au risque de développer une amertume peu agréable.

Conclusion :

Faire du thé dépend donc des goûts de chacun. Il faut trouver celui qui vous convient en fonction des qualités que vous recherchez et des parfums que vous aimez. Il faut tout de même rester vigilant sur les quantités ingérées.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

meilleurthebio.fr
Logo
Shopping cart